Vedettes Transrades Lorient - Batobus Lorient

Vedettes Transrades Lorient - Batobus Lorient

Histoire

Autrefois le passage le plus fréquenté de la Rade de Lorient était celui de Sainte-Catherine. Il appartenait au Prieuré des montagnes de Ploemeur.

 

En 1669, le premier Transrade voit le jour. De simples canots en bois suffisaient pour transporter les passagers.   

                                        

                                                                               (1669 - Premier passeur) 

 

En 1709, le passage était très mal assuré. Beaucoup de personnes tombaient à l'eau et se noyaient.

 

En 1834, la première route entre Lorient et Auray est tracée. Un service de bac est mis en place entre Sainte-Catherine et La Perrière.

 

L'année 1930, les navettes du passage entre Gâvres et Port-Louis s'équipent de moteurs.

                                   

  (Premier passeur équipé de moteur)

 

Le 29 juin 1934, la vedette « Prospérité » est abordée par la vedette « Marie-Ange». Cela paraît invraisemblable puisque le fait s'est déroulé en pleine journée, par temps calme au beau milieu de la Rade. Elle coulera avec une centaine de personnes à bord. Une partie des passagers vont mourir noyés. Ce naufrage aura choqué les habitants des alentours de la Rade et donc, eux, n'oseront plus emprunter les Transrade. Cette année là, deux compagnies concurrentes se faisaient face, la Société Coopérative des Vedettes de Locmiquélic et la Compagnie des Vedettes d'Arvor. Peut-être que la collision à été consécutive à cela. Le mystère ne sera jamais dévoilé.

 

En 1935, la Compagnie des Vedettes d'Arvor dépose son bilan. La Société Coopérative des vedettes de Locmiquélic décide donc d'acheter les navires de la compagnie défaillante.

 

En 1937, douze vedettes font partie de la société. La Guerre 39/45 arrive. Aucun bateau ne survivra.

                                                                          

 (1937 - Arrivée d'une vedette un jour de tempête à Pen-Mané)

 

En 1947, énormément de Locmiquélicains empruntent les Transrades. En effet, Lorient se reconstruit, et beaucoup iront travailler au port.

 

L'année 1970, le nombre de passagers diminue. Le département rachète les navires et laisse la Société Coopérative des Vedettes gérante.

 

P719051698517458.jpg(Vedette "Florissante" au port de Ste-Catherine - 1971)

 

En 1992, la Société Morbihanaise de Navigation devient gérante des vedettes.

 

57850bl.jpg

(Vedette "Talhouant" aux anciennes couleurs)

 

En 1995, le ferry « St-Tudy » et la vedette « Ste-Catherine » rentrent en collision faisant un blessé grave.

  

Le 01 janvier 2008, Keolis Maritime remporte l'appel d'offre et devient gérant des vedettes Transrades. Les navires appartiennent désormais à Cap L'Orient.

 

L'année 2011, la vedette Ste-Catherine âgée de 50 ans quitte la flotte.

                                     

(Dernier jour du navire "Ste-Catherine" - 1962 à 2011)

 



01/02/2013